Une puce Apple Silicon M1X aperçue sur un site de benchmarks ?

Apple a travaillé sans relâche pour concevoir et fabriquer sa puce maison Apple Silicon M1. Une première puce pour l’entrée de gamme déjà impressionnante. D’autres vont suivre, évidemment.

Lorsqu’Apple officialisait son projet de créer des puces maison, la firme de Cupertino n’avait pas non plus caché son intention de disposer, à termes, de puces pour toutes les gammes. Il fallait pourtant bien commencer quelque part et la marque à la pomme optait pour l’entrée de gamme avec sa puce Apple Silicon M1. D’autres références sont évidemment en préparation…

Une nouvelle puce Apple Silicon M1X fait son apparition sur un site de benchmarks

La puce Apple M1 est embarquée dans certains modèles de Mac de l’année dernière. La presse spécialisée s’attend à ce qu’une nouvelle version arrive cette année, pour une gestion qui deviendrait finalement très similaire à celle de l’iPhone et de l’iPad avec les puces série A. Mais de quoi parle-t-on au juste ? Que pourrait avoir à offrir cette nouvelle référence ?

Si l’on en croit une fiche sur le site de benchmarks CPU Monkey, cette fameuse nouvelle puce aurait déjà fait son apparition. Elle serait baptisée M1X, à la manière dont Apple utilise la variante “X” sur sa série A pour les iPad. Cela étant dit, il convient de préciser que ces benchmarks seraient apparemment un “pré-échantillon”, ce qui suggère qu’il s’agirait là davantage d’une prédiction plutôt que des spécifications réelles de la bête. Ou peut-être s’agit-il des vraies spécifications. Nul ne le sait. On prendra donc les informations ci-dessous avec des pincettes.

Elle serait bien mieux équipée que la puce M1

Toujours est-il que, si cette fiche est avérée, la puce M1X disposerait d’un CPU à 12 cœurs et son GPU serait quant à lui doté de 16 cœurs. Pour recontextualiser les choses, la puce M1 n’a “que” 8 cœurs pour son CPU et 8 cœurs pour le GPU. Autrement dit, cette nouvelle puce M1X gagnerait beaucoup en ce qui concerne le GPU, en doublant, sur le papier, la puissance de traitement GPU par rapport à son prédécesseur.

Cela pourrait avoir pour conséquence d’offrir des performances bien plus élevées aux Mac, ce qui, on s’en doute, est clairement l’objectif. La première génération de Mac dotés d’une puce Apple Silicon M comprenait des appareils d’entrée de gamme, comme le MacBook Air, le Mac mini et le MacBook Pro 13 pouces, des modèles qui ne sont pas connus pour proposer des performances de très haute volée.

Cela étant dit, ces changements seraient tout à fait logiques si Apple cherche à introduire une puce série M dans ses MacBook Pro 15 pouces et un nouvel iMac. Comme dit plus haut, ces spécifications ne sont absolument pas garanties. Il faudra attendre la présentation officielle de la part d’Apple pour tout savoir de cette éventuelle nouvelle puce.

Leave a Comment