Test de l’Asus ROG Zephyrus Duo 15 SE (GX551) : deux nouveautés qui changent tout

Introduction

Asus revient avec son étrange concept de laptop à deux écrans. Dans cette configuration, on a droit à la carte graphique mobile la plus puissante du moment associé à un des CPU mobiles qui n’a rien à envier aux CPU dédiés aux PC fixes. L’ensemble est griffé par la marque ROG Zephyrus pour un PC portable destiné aux joueurs mais aussi aux créatifs.

Asus ROG Zephyrus Duo 15 SE (GX551)

Asus ROG Zephyrus Duo 15 SE (GX551) // Source : Arnaud Gealineau pour Frandroid

La plupart du temps, si vous lisez un test d’un ordinateur portable à double écran, vous allez sans doute vous intéresser… aux deux écrans. Il y a eu de nombreux précédents modèles Duo d’Asus, le ZenBook Duo et le ZenBook Pro Duo. Celui-là ne joue pas dans la même catégorie que les deux autres laptops. On parle ici d’un PC portable équipé du CPU mobile le plus puissant du moment et de la puce graphique mobile la plus puissante du moment également. Après la version 2020, voici la version 2021 : l’Asus Zephyrus Duo 15 SE (GX551).

Caractéristiques de l’Asus ROG Zephyrus Duo 15 SE (GX551)

Voici les caractéristiques importantes du modèle que nous avons testé :

  • Processeur : AMD Ryzen 9 5900HX (Octo-Core 3,3 GHz / 4,6 GHz Turbo – 16 threads – cache de 16 Mo)
  • Mémoire vive : 32 Go de mémoire DDR4 (16 Go intégrés + 1 x 16 Go)
  • Ecran principal : 15.6″ avec définition Ultra HD (3840 x 2160 pixels) non-tactile
  • Ecran secondaire : ROG ScreenPad Plus 14.1″ (3840 x 1100 pixels) tactile
  • Stockage : Deux SSD M.2 PCIe 3.0 de 1 To en RAID 0
  • Puce graphique : Nvidia GeForce RTX 3080 avec 8 Go de mémoire dédiée (GDDR6) (115 W TGP / 130 W avec Dynamic Boost)
  • Connectivités : Wi-Fi AX + Bluetooth 5.1
  • Connectiques : 2 ports USB 3.2 + 1 port USB 3.2 (arrière) + 1 port USB C Gen 2 (DisplayPort 1.4) + HDMI 2.0b + 1 port Ethernet 1 Gb/s
  • Audio : 2 haut-parleurs 4 Watts avec technologie Smart AMP + 2 tweeters sous l’appareil
  • Clavier avec touches rétro-éclairées (RGB touche par touche) + NumberPad
  • Windows 10 Pro 64 bits

L’exemplaire testé nous a été prêté par Asus

Le même design à deux écrans

Si vous avez lu notre test du Zephyrus Duo 15 (GX550), sachez que les deux ordinateurs portables partagent le même design. Il est d’ailleurs compliqué de différencier les deux quand leur capot est refermé. Asus a heureusement eu la bonne idée de modifier les coloris : le SE est noir, et non gris, avec un motif pointillé sur le dessus.

Le passage à une finition plus sombre tout en ajoutant de petits motifs pour un peu de contraste amplifie définitivement l’attrait de la machine, même si je suis à peu près sûr que certains préféreraient le design plus sobre du prédécesseur. Dans tous les cas, on apprécie l’absence de LEDs multicolore dans tous les sens.

Voilà le nouveau rendu avec le motif à points

Voilà le nouveau rendu avec le motif à points

Une fois ouvert, peu de changements à première vue. Sauf… pour le logo AMD Ryzen qui prend la place du logo Intel Core i9. Le clavier est abaissé vers le bord inférieur pour accueillir le ScreenPad Plus. L’écran secondaire s’incline vers le haut, comme son prédécesseur. Il y a toujours un écart entre l’écran principal et l’écran secondaire, contrairement à l’Asus ZenBook Duo 14.

La charnière est unique et très ingénieuse

La charnière est unique et très ingénieuse

Comme évoqué dans le test du Zephyrus Duo 15, ce second écran continue à offrir une expérience unique. Pour rappel, c’est un écran IPS LCD de 14,1 pouces de diagonale à la définition 3840 x 1100 pixels pour accompagner l’écran principal de 15,6 pouces en définition 4K. Il est conçu pour offrir une extension de l’écran principal. Vous pouvez donc y placer vos fenêtres, outils… ou un des programmes qui a été spécialement conçus pour cet écran. C’est un vrai plaisir de l’utiliser, on s’y habitue très rapidement surtout si vous avez l’habitude de travailler avec plusieurs écrans.

Le nouveau menu offre davantage de réactivité aux actions tactiles

Le nouveau menu offre davantage de réactivité aux actions tactiles

Comme vous pouvez le voir, la clavier est donc avancé pour faire de la place pour le ScreenPad. L’écran secondaire s’ouvre d’environ 3 centimètres pour une meilleure visibilité mais aussi pour améliorer la ventilation du châssis. Aucun changement concernant le clavier, ni de son éclairage et encore moins du touchpad qui l’accompagne à sa droite (qui peut afficher un pavé numérique virtuel).

Le pad numérique apparaît en surbrillance sur le touch pad

Le pad numérique apparaît en surbrillance sur le touch pad

Le ScreenPad a désormais une nouvelle interface bien plus réactive. Le tactile semble répondre beaucoup plus rapidement, on se rapproche de ce que l’on peut avoir sur un smartphone ou un iPad. Il y a cependant un revêtement mat qui limite les traces de doigts mais qui donne un aspect granuleux.

Concernant l’écran principal, il y a du changement. Cet écran IPS LCD 4K est désormais capable d’afficher un taux de rafraichissement jusqu’à 120 Hz, contre 60 Hz sur l’ancien modèle. C’est une prouesse en soi et vous verrez qu’il est armé pour profiter de cette capacité. Vous avez également toujours la possibilité d’opter pour l’écran Full HD @ 300 Hz, néanmoins nous n’avons pas eu l’occasion de tester cette version.

Cet écran 4K n’est pas accompagné d’une webcam et il n’est pas tactile. C’est un écran au revêtement mat qui offre toujours un bon niveau de rendu des couleurs. Il est pré-étalonné, avec de bons angles de vision, une bonne luminosité, pas de fuite de lumière gênante…. c’est un écran adapté au gaming et cela se ressent à travers plusieurs aspects comme son temps de réponse parmi les meilleurs de la catégorie.

Il y a deux nouveaux haut-parleurs, pour un total de 4, les nouveaux se situent au-dessus du second écran. Ce sont des tweeters, leur job est de s’occuper des basses fréquences avec les plus gros haut-parleurs en dessous qui s’occupent du gros du travail. Le son est toujours aussi clair, puissant et équilibré. Nous avons constaté que le rendu métallique qui nous gênait sur le précédent modèle était moins présent sur ce modèle.

Une des critiques les plus vives que j’ai à émettre contre ce produit à propos de son ergonomie, c’est un point que je n’ai pas abordé sur le précédent modèle, il s’agit de l’emplacement de la prise d’alimentation. Située sur le côté gauche de l’ordinateur portable, elle va embêter les gauchers qui utilisent une souris, mais elle embête également les droitiers pour utiliser le clavier. Certainement que le design du châssis a entraîné quelques compromis… c’est vraiment dommage.

C’est vraiment idéal cet emplacement pour le câble d’alimentation

C’est vraiment idéal cet emplacement pour le câble d’alimentation

Nous avons apprécié la présence d’un USB 3.2 Gen2 qui offre des débits jusqu’à 10 Gbps. C’est une alternative à l’absence de Thunderbolt… étant donné que c’est une machine équipée d’un CPU AMD. Vous pourrez donc y brancher des SSD externes et obtenir de très bons débits de transfert de données.

Enfin, cela reste un ordinateur portable avec de larges dimensions. C’est important de l’évoquer, il est plus profond et plus lourd (2,5 kg) que d’autres laptops avec des caractéristiques similaires. Cela est évidemment du à la présence du second écran. C’est un élément à prendre en compte si vous comptez le trimballer souvent avec vous.

Dans la boite du produit, je n’ai trouvé qu’un chargeur 280 Watts assez imposant (contre 240 Watts sur le précédent modèle). D’après les retours d’acheteurs, il semble qu’Asus fournisse également un chargeur 100 Watts en USB-C Power Delivery. Ce dernier pourra être utilisé en complément lors de vos déplacements. Comme vous vous en doutez, il ne suffit pas à fournir assez d’énergie à l’appareil si vous lancez un jeu gourmand.

AMD Ryzen 9 et Nvidia GeForce RTX 3080, un couple tout-puissant

C’est certainement la partie la plus intéressante de ce test. Pour avoir testé un Intel Core i9 (10e) avec RTX 2080 Ti pas plus tard qu’il y a 2 semaines… cet Asus ROG Zephyrus Duo 15 SE est très différent. Nous avons testé le modèle équipé d’un CPU AMD Ryzen 9 5900HX et d’un GPU Nvidia GeForce RTX 3080 (TGP 130 Watts).

Comment résumer les performances de ce couple ? C’est beaucoup plus performant et beaucoup plus silencieux que le Zephyrus Duo 15 (GX550), l’autonomie est également sensiblement meilleure. Asus a amélioré le système de refroidissement, avec deux ventilateurs de 45 à 50 mm, mais cela n’explique pas l’amélioration du comportement globale de la machine.

Vous avez toujours trois modes de performances. Le mode silencieux baisse les performances d’environ 50 % les performances de la machine.

Vous avez toujours trois modes de performances. Le mode silencieux baisse les performances d’environ 50 % les performances de la machine.

Les ventilateurs s’activent plus rarement, ce qui signifie que le laptop n’émet aucun bruit lorsque vous faites de la bureautique. A ce titre, on dirait un ultrabook avec un CPU basse consommation. Les ventilateurs ne s’activent que lorsque la puce graphique RTX 3080 est en action. Ce si faible niveau sonore est vraiment le fait de la puce AMD Ryzen 9 5900HX.

C’est seulement lorsque vous lancez des jeux ou des tâches lourdes que la ventilation émet un bruit situé environ à 40 dB, elle peut monter à 50 dB lors des stress tests. Sachez qu’au-dessus de 45 dB, un casque est nécessaire… mais cela n’a rien d’anormal avec un PC portable de gaming.

Cette performance permet aussi au Ryzen 9 5900HX d’activer son Turbo Core Boost beaucoup plus longtemps que le Turbo Boost d’Intel. On se retrouve donc avec des performances plus constantes, mais surtout de meilleures performances en multi-thread et en mono-thread. Bref, cette puce Ryzen 9 5900HX explose la plus puissance puce actuelle d’Intel.

Avec sa fréquence de base de 3,3 GHz (4,6 GHz en mode Boost) et son TDP de 45 Watts, cette puce met à l’amende les puces d’Intel dans de très nombreuses situations, dans les benchmarks synthétiques (Geekbench 5, PCMark 10, Cinebench R20…) mais aussi dans des applications concrètes (Adobe Lightroom, décompression de fichiers, conversion vidéo…).

Concernant les performances graphiques, comme on vous le répète souvent avec les PC portables, la capacité de dissipation du châssis est primordiale. L’Asus ROG Zephyrus Duo 15 SE est disponible en plusieurs versions, nous avons eu l’occasion de tester celui avec la RTX 3080 mobile. C’est une puce que nous avons testé en long et en large dans un autre design avec un TGP de 95 W.

La première chose à savoir est qu’il ne faut pas vous attendre aux performances d’une carte graphique GeForce RTX 3080 pour PC fixe. Malgré tout, la RTX 3080 mobile est la puce graphique mobile la plus puissante du marché. Elle se paye même le luxe d’être bien plus rapide et efficace que la GeForce RTX 2080 Super Max-Q. Pour comparer avec le PC fixe, les performances réelles de la RTX 3080 mobile sont celles d’une GeForce RTX 3060 Ti.

Les performances obtenues en jeux

Les performances obtenues en jeux

Cette fois-ci, nous avons tenu à faire tourner tous les jeux en définition 4K. Comme vous pouvez le voir, tout est jouable en qualité haute, même avec le ray tracing activé. Nous avons également testé des jeux compétitifs comme Overwatch mais aussi Call of Duty: Modern Warfare, vous pouvez garder la définition 4K mais réduire la qualité graphique pour passer la barre des 120 ips afin d’exploiter correctement l’écran 120 Hz.

Si vous comptez exclusivement jouer avec cet ordinateur, il nous semble néanmoins plus logique de se diriger vers le modèle Full HD @ 300 Hz. En Full HD, par exemple, Cyberpunk 2077 tourne à plus de 60 ips malgré le ray tracing activé. Même en 4K à 30 ips avec ray tracing activé, Cyberpunk 2077 reste jouable (et magnifique). De plus, l’activation de DLSS augmente considérablement les performances tout en garantissant une fidélité visuelle, ce qui signifie qu’il n’y a aucune raison de le désactiver si le jeu auquel vous jouez prend en charge DLSS 2.0.

Avec Armor, vous pouvez tout contrôler depuis le second écran

Avec Armor, vous pouvez tout contrôler depuis le second écran

Bref, l’avantage architectural du GPU Ampere crée un écart encore plus grand entre le ROG Zephyrus Duo 15 SE et son prédécesseur, car le GPU offre d’excellentes performances. Il peut rivaliser avec des PC de bureau de dernière génération. Précisons que ces performances sont valables pour ce modèle de laptop, Asus a réussi à exploiter les performances de ce GPU grâce à un châssis bien conçu.

Evidemment, tout n’est pas positif avec un PC portable de gaming : l’autonomie est toujours sa bête noire malgré une imposante batterie de 90 Wh. Il fait mieux que son prédécesseur, mais ne comptez pas faire plus de 3 heures et 30 minutes de bureautique ou 1 heure et 30 minutes de jeu lorsque le laptop est débranché. Quand un ultrabook peut dépasser 10 heures d’autonomie, il est important de se demander si la faible autonomie d’un laptop gaming peut être gênante au quotidien.

Prix et disponibilité de l’Asus ROG Zephyrus Duo 15 SE

Il existe plusieurs variantes de ce ROG Zephyrus Duo 15 SE. Le modèle que nous avons testé est vendu à 3500 euros (par exemple à la Fnac), le modèle équivalent de l’année dernière était à 5000 euros. Asus a donc baissé globalement le prix de cette machine.

Le modèle à 3000 euros dans le comparateur de prix ci-dessous est le modèle avec un écran Full HD @ 300 Hz et une GeForce RTX 3070.

Notez qu’il y a des variantes avec une GeForce RTX 3070 et des GeForce RTX 3080. En effet, il y a des modèles RTX 3080 avec 8 ou 16 Go de mémoire dédiée (GDDR6).

Leave a Comment