Samsung Galaxy S21 Ultra Snapdragon 888 vs Exynos 2100 : un combat serré selon nos mesures

Nous avons pu mettre la main sur un Samsung Galaxy S21 Ultra équipé d’un Snapdragon 888 de Qualcomm pour le mesurer, au travers de benchmarks, au modèle européen sous Exynos 2100 que nous avions testé en janvier. L’occasion de voir que le fossé de puissance n’est pas aussi profond que prévu.

Samsung Galaxy S21 Ultra test

Le Samsung Galaxy S21 Ultra vu de dos // Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Nous avons déjà testé le Samsung Galaxy S21 Ultra. Ce dernier s’est imposé comme un excellent appareil, polyvalent, endurant et performant. On retient notamment que l’Exynos 2100 embarqué par les modèles européens réussit à faire oublier l’Exynos 990 et sa mauvaise gestion énergétique dont souffrait la génération passée.

Toutefois, l’Exynos 2100 est forcément comparé au surpuissant Snapdragon 888 dont profitent d’autres déclinaisons du Galaxy S21 Ultra, aux États-Unis notamment. Certains tests montraient déjà que les modèles européens restaient moins puissants. Nous voulions toutefois vérifier cela par nous-mêmes. Qualcomm nous a ainsi prêté un modèle doté du S888 afin que nous puissions faire des benchmarks.

Les benchmarks et la vraie vie

Rappelons que les benchmarks sont des exercices évaluant la puissance des smartphones en les soumettant à une batterie de tests. Certains se veulent complets à l’instar d’AnTuTu (sans doute le benchmark le plus connu sur mobile), d’autres se concentrent sur la puissance de calcul ou les performances graphiques.

Dans tous les cas, il faut garder en tête que les scores enregistrés sur ces benchmarks doivent être considérés pour ce qu’ils sont : des éléments qui donnent une idée de la puissance d’un smartphone, mais qui ne suffisent pas à résumer l’expérience proposée au quotidien. Gardez donc ces mises en garde en tête en consultant le tableau comparatif ci-après.

  Samsung Galaxy S21 Ultra USA (Snapdragon 888) Samsung Galaxy S21 Ultra Europe (Exynos 2100) Xiaomi Mi 11 (Snapdragon 888) Oppo Find X3 Pro (Snapdragon 888)
AnTuTu 8 680059 630500 701270 717221
AnTuTu CPU 185234 165456 193721 193952
AnTuTu GPU 299338 265244 311081 314386
AnTuTu MEM 108351 119987 99107 116689
AnTuTu UX 87136 79813 97361 92167
PC Mark 2.0 14045 15282 12746 9104
3DMark Wild Life 5753 5565 5805 5729
3DMark Wild Life framerate moyen 34 FPS 33 FPS 34 FPS 34 FPS
GFXBench Aztec Vulkan High Tier (onscreen / offscreen) 43 / 29 FPS 36 / 27 FPS 44 / 31 FPS 28 / 32 FPS
GFXBench Car Chase (onscreen / offscreen) 57 / 65 FPS 51 / 60 FPS 60 / 70 FPS 36 / 71 FPS
GFXBench Manhattan 3.0 (onscreen / offscreen) 116 / 146 FPS 116 / 152 FPS 118 / 170 FPS 60 / 168 FPS
Lecture / écriture séquentielle 1465 / 763 Mo/s 1988 / 1307 Mo/s 1490 / 733 Mo/s 1673 / 725 Mo/s
Lecture / écriture aléatoire 72741 / 63958 IOPS 80528 / 74811 IOPS 63547 / 65922 IOPS 62838 / 62869 IOPS

Ce que l’on peut voir, c’est que le modèle avec Snapdragon 888 est globalement légèrement meilleur que le Galaxy S21 Ultra sous Exynos 2100, certes, mais la différence n’est pas énorme.

Un combat serré

Sur AnTuTu, l’écart se joue particulièrement sur la partie graphique. Le Snapdragon 888 domine dans cet exercice et cela se confirme notamment dans GFXBench avec le benchmark Aztec qui exploite le moteur Vulkan.

Toutefois, regardez sur l’ensemble des exercices, le combat est serré. Sur PCMark — qui simule un ensemble d’usages courants de la vie de tous les jours — la déclinaison Exynos fait même un peu mieux. En matière de vitesse de lecture et d’écriture, le modèle européen bat le Snapdragon 888 avec une avance assez large. Cela peut être dû au fait que Samsung contrôle la chaîne de production de plusieurs composants et prend certainement la peine d’optimiser leur compatibilité avec son SoC maison.

Et face aux concurrents sous Snapdragon 888 ?

Vous noterez au passage que le Galaxy S21 Ultra avec Snapdragon 888 ne se démarque pas particulièrement des Xiaomi Mi 11 et Oppo Find X3 Pro dotés du même SoC. Le fleuron de Xiaomi est par ailleurs celui qui affiche, dans l’ensemble, la plus grande puissance dans ce tableau.

Pour la science, nous avons aussi lancé deux parties sur Fortnite qui a tourné très fluidement en qualité Épique et en 60 FPS. Deux ou trois hoquets se sont tout de même manifestés, sans gâcher la partie cela dit.

Sur une note nettement plus négative, malgré cette belle stabilité, la première session a planté sans raison apparente. Espérons pour les consommateurs concernés en dehors de l’Europe qu’il s’agisse d’un bug isolé.

Enfin, sachez aussi que nous ne vous conseillons pas de vous procurer un appareil Samsung équipé d’une puce Snapdragon, vous vous exposerez à des soucis de fonctionnement sur le réseau 4G français.

De nos jours, même les fans les plus récents de l’univers des smartphones ont déjà entendu parler des benchmarks. Comparer les scores des différents smartphones a toujours quelque chose de grisant, puisque cela permet de…
Lire la suite

Leave a Comment