Quelles voitures électriques neuves pour moins de 30 000 euros ?

Grâce au bonus écologique de 7000 euros valable jusqu’au 30 juin 2021, certains véhicules électriques plutôt onéreux de prime abord, peuvent passer sous la barre des 30 000 euros et devenir plutôt intéressants financièrement parlant, même par rapport à une équivalence thermique.

Vous envisagez l’achat d’une voiture électrique neuve, mais le budget que vous avez défini ne doit pas excéder les 30 000 euros ? C’est un budget qui commence déjà à être assez confortable et qui va vous permettre d’avoir un choix de véhicules assez large, notamment grâce au bonus écologique de 7000 euros (ou 27 % du prix de la voiture) mis en place par le gouvernement (le bonus maximal passera à 6000 euros dès le 1er juillet 2021).

Si dans notre précédent guide d’achat concernant les voitures électriques neuves à moins de 20 000 euros, l’offre était assez restreinte, notamment en dehors du segment des micro-citadines, avec un budget compris entre 20 000 et 30 000 euros il y a désormais un peu plus de choix, et sur plusieurs segments qui plus est.

Les meilleures voitures électriques pour moins de 30 000 euros

Les voitures présentées dans ce dossier se situent sous les 30 000 euros, une fois le bonus écologique déduit. Les clients sont de plus en plus friands de la location avec option d’achat, un système qui consiste à louer la voiture sur des durées allant de trois à cinq ans, en général, et de payer tous les mois une somme prédéfinie pendant cette durée. Une somme qui peut varier en fonction du premier apport, du kilométrage annuel ou encore de la valeur résiduelle de la voiture.

La Renault Zoé

La Renault Zoé // Source : Jean-Brice Lemal pour Renault France

À la fin du contrat de location, deux possibilités s’offriront à vous : racheter la voiture et lever l’option d’achat, ou bien restituer la voiture. Des solutions de financement existent également sans option d’achat, comme la location longue durée par exemple, où il n’y aura pas d’option d’achat en fin de location, seule la restitution sera possible. Nous vous donnerons donc, dans la mesure du possible, une idée des mensualités pour les autos présentées, tout en sachant qu’elles peuvent très largement varier en fonction des paramètres cités plus haut.

La star française

8 /10

Renault ZOE

  • Tarifs abordables
  • Belle autonomie de 400 km
  • Comportement routier convaincant

C’est la star des voitures électriques en France. La Renault Zoé occupe la première place des ventes de voitures électriques dans l’Hexagone, et séduit grâce à ses tarifs proches de ceux d’une Renault Clio haut de gamme, une fois le bonus écologique déduit. Grâce à sa nouvelle batterie de 52 kWh inaugurée en 2019, la Zoé autorise jusqu’à 395 kilomètres d’autonomie avec une seule charge. Il existe deux modèles : une version R110 avec un moteur de 109 chevaux et R135 pour celui de 135 chevaux.

Une fois le bonus déduit, il faudra compter à partir de 25 500 euros (ou 169 euros par mois) pour une Zoé R110 et 27 800 euros (ou 206 euros par mois) pour une R135, accessible uniquement dès le deuxième niveau de finition « Zen ». Précisons également que Renault a stoppé sa fameuse formule de location de batteries qui permettait de réduire le prix d’achat de 8100 euros, mais qui imposait des loyers non négligeables à partir de 74 euros par mois.

  • Dimensions (L x l x h) : 4,08 m x 1,73 m x 1,56 m
  • Coffre : 338 litres
  • 0 à 100 km/h : 11,4 secondes
  • Consommation : 17,2 kWh/100 km
  • Batterie : garantie 8 ans ou 160 000 km

La petite lionne au look sympa

8 /10

Peugeot e-208

  • Design réussi
  • Dynamique et agréable à manier
  • Consommation maîtrisée

Avec 136 chevaux et une autonomie annoncée de 340 kilomètres avec une seule charge grâce à sa batterie de 46,2 kWh, la Peugeot e-208 a tout de la petite citadine électrique idéale. Et c’est d’ailleurs le cas puisqu’en plus d’avoir un look plutôt sympa, le légendaire « toucher de route », si cher à Peugeot, fait une nouvelle fois merveille.

La petite lionne est agréable à manier et se montre plus dynamique qu’une Renault Zoé. La voiture démarre à partir de 25 700 euros, bonus déduit. Les mensualités, selon les conditions, débutent à partir de 179 euros par mois.

  • Dimensions (L x l x h) 4,05 m x 1,75 m x 1,43 m
  • Coffre : 309 litres
  • 0 à 100 km/h : 8,1 secondes
  • Consommation : 17,5 kWh/100 km
  • Batterie : garantie 8 ans ou 160 000 km (si capacité inférieure à 70 %)

L’une des plus confortables

7 /10

Citroën ë-C4

  • Confort au rendez-vous
  • 380 litres de coffre
  • Habitabilité

Voici un modèle autre qu’une citadine au sein de ce guide d’achat, de quoi ravir ceux ayant besoin d’un peu plus d’espace. La Citroën ë-C4 est équipée du même moteur et de la même batterie que la Peugeot e-208. Plus aérodynamique, elle revendique dix petits kilomètres de plus en autonomie avec 350 kilomètres annoncés avec une seule charge.

Il s’agit certainement de l’une des voitures électriques les plus confortables du marché, à défaut d’être réellement dynamique. Son prix débute, bonus déduit, à partir de 28 600 euros, ou 339 euros par mois, selon les conditions.

  • Dimensions (L x l x h) 4,36 m x 1,80 m x 1,53 m
  • Coffre : 380 litres
  • 0 à 100 km/h : 9,4 secondes
  • Consommation : 16,5 kWh/100 km
  • Batterie : garantie 8 ans ou 160 000 km (si capacité inférieure à 70 %)

Le choix du SUV électrique, sans fioriture

8 /10

MG ZS EV

  • Tarifs attractifs
  • Prestations routières
  • Dotation de série complète

Fini les petits roadsters pour MG. Depuis que la marque est passée sous pavillon chinois, elle se concentre sur des produits rentables et dans l’air du temps. Le MG ZS EV est un SUV 100 % électrique animé par un moteur de 142 chevaux. Sa batterie, d’une capacité de 44,5 kWh, lui autorise une autonomie de 263 kilomètres.

C’est un poil léger pour un modèle potentiellement destiné à faire un peu plus que de la ville, même si cela conviendra pour la majorité des trajets du quotidien. L’énorme avantage de ce modèle, c’est son rapport prix/équipements avec tout le nécessaire en matière de technologies, et un prix imbattable qui débute à partir de 22 990 euros une fois le bonus déduit.

  • Dimensions (L x l x h) : 4,31 m x 1,81 m x 1,64 m
  • Coffre : 448 litres
  • 0 à 100 km/h : 8,2 secondes
  • Consommation : 17,7 kWh/100 km
  • Batterie : garantie 7 ans ou 150 000 km (si capacité inférieure à 70 %)

Techno et autonomie

Nissan Leaf

  • Ses performances
  • Grand coffre
  • Technologies

La Nissan Leaf de seconde génération est arrivée sur le marché en 2018, sept ans après une première version plutôt convaincante et qui faisait figure de pionnière à sa sortie. Avec sa batterie de 40 kWh (une alternative de 62 kWh permettant jusqu’à 385 kilomètres d’autonomie existe, mais revient au-dessus des 30 000 euros), son autonomie est annoncée à 270 kilomètres.

Surtout, elle est dotée d’une prise rapide CHAdeMO plutôt que Combo, de moins en moins utilisée en France. La Nissan Leaf en version « Visia » bénéficie d’un moteur de 150 chevaux et débute à partir de 26 900 euros, bonus écologique déduit.

  • Dimensions : L x l x h : 4,49 m x 1,79 m x 1,54 m
  • Coffre : 435 litres
  • 0 à 100 km/h : 7,9 secondes
  • Consommation : 20,6 kWh/100 km
  • Batterie : garantie 8 ans ou 160 000 km (si capacité inférieure à 75 %)

Bonne autonomie

8 /10

Volkswagen ID3

  • Comportement homogène et plaisant
  • Confort général, insonorisation
  • Performances globales

Après des débuts compliqués, notamment en raison de problème de logiciel, la carrière de la Volkswagen ID.3 semble bel et bien lancée. Disponible avec des batteries de 45, 58 ou 77 kWh, seules les deux premières versions nous intéressent ici et permettent de descendre sous le seuil des 30 000 euros.

La version de 45 kWh bénéficie d’un moteur de 150 chevaux, autorise une autonomie de 350 kilomètres et est accessible à partir de 27 590 euros. Celle de 58 kWh dispose d’un bloc de 145 chevaux (ou 204 chevaux, mais cela oblige de monter en gamme et donc en prix), d’une autonomie très correcte de 425 kilomètres en cycle mixte WLTP et débute à partir de 29 900 euros.

  • Dimensions : L x l x h : 4,26 m x 1,81 m x 1,57 m
  • Coffre : 385 litres
  • 0 à 100 km/h : 9,0 secondes
  • Consommation : 16,5 kWh/100 km
  • Batterie : garantie 8 ans ou 160 000 km (si capacité inférieure à 70 %)

Les autres modèles

Dans cet ordre de prix, il y a d’autres modèles également intéressants. Du côté des citadines, la Smart Forfour ou encore la Fiat 500 électrique, toutes les deux présentées dans notre guide d’achat concernant les voitures électriques neuves à moins de 20 000 euros, ont aussi leur place ici. Avec un budget plus conséquent, vous aurez le droit à des niveaux de finition supérieurs. Cousine technique de la Peugeot e-208, l’Opel Corsa-e peut aussi être une alternative intéressante, d’autant plus qu’elle présente globalement les mêmes caractéristiques que la française, tout en s’affichant en moyenne 1500 euros moins chers.

Parmi les produits un peu plus exotiques, le Kia e-Soul, la Hyundai Ioniq electric, ou encore la Mazda MX-30, selon leur niveau de finition, s’affichent sous la barre des 30 000 euros. Si les deux premiers modèles cités commencent à vieillir, la MX-30 est un nouveau produit, mais qui réclame un peu trop de compromis aujourd’hui au vu du prix. N’oublions pas également le Seres 3, un second SUV chinois 100 % électrique importé en France. Un peu plus cher que le MG ZS EV, la dotation de série est un peu moins bonne que son principal concurrent. Sans compter que le réseau de distribution est encore un peu trop épars.

Pour aller plus loin

Comment bien choisir sa voiture électrique ?

On ne le répétera jamais assez, mais la meilleure voiture électrique, c’est celle dont vous avez besoin, et non pas forcément celle qui est la plus puissante, qui possède la meilleure autonomie ou qui embarque le plus de technologies. Avant l’achat d’une voiture électrique, il est important de savoir quelle en sera votre utilisation. Car même si son usage se démocratise de plus en plus, il y a encore des éléments importants à prendre en compte, notamment concernant la recharge. Pour connaître toutes les choses à savoir avant d’acheter une voiture électrique, n’hésitez pas à consulter notre article dédié : Voiture électrique : autonomie, recharge et prix, les choses à savoir avant un achat.

Comment installer une borne de recharge à la maison ?

Si vous utilisez quotidiennement une voiture électrique, l’installation d’une borne de recharge à domicile sera peut-être nécessaire, même s’il est possible de recharger également en extérieur, sur une borne publique. Mais pour plus de confort, notamment parce que les bornes publiques sont souvent mal entretenues et peuvent être occupées, installer une prise renforcée ou une Wallbox peut être un choix judicieux. Que l’on soit propriétaire (et même en copropriété) ou locataire, différentes solutions existent. Là non plus, n’hésitez pas à jeter un coup d’œil à notre dossier complet : Voitures électriques : comment installer une borne de recharge à la maison ?

Quels sont les différents coûts d’entretien d’une voiture électrique ?

Moteur plus petit, absence de boîte de vitesses, batteries garanties plusieurs années, plaquettes de frein moins utilisées… Les voitures électriques ont l’avantage d’avoir besoin de moins d’entretien par rapport à une voiture thermique. Le plus contraignant et le plus coûteux, ce sera au niveau de la batterie. Mais là encore, leur conception est assez simple et, surtout, elles sont généralement garanties jusqu’à huit ans après l’achat de la voiture. Pour tout savoir sur l’entretien d’une voiture électrique, notre article dédié devrait vous aider à y voir plus clair : Coût et entretien d’une voiture électrique : ce qu’il faut savoir.

Leave a Comment