Quelles voitures électriques neuves pour moins de 20 000 euros ?

Grâce au bonus écologique de 7000 euros valable jusqu’au 30 juin 2021, certains modèles électriques s’affichent au même prix que leur équivalence thermique.


Basique mais premium

8 /10

Fiat 500

  • Agrément et confort
  • Autonomie (42 kWh)
  • Aides à la conduite et info-divertissement très réussis

Vous envisagez l’achat d’une voiture électrique neuve, mais le budget que vous avez défini pour cette acquisition ne doit pas excéder les 20 000 euros ? Il n’y a pas encore beaucoup de choix sur le marché du véhicule neuf, mais il existe tout de même quelques modèles disponibles sous cette barre symbolique, notamment grâce au bonus écologique de 7000 euros (ou 27 % du prix de la voiture) mis en place par le gouvernement (le bonus maximal passera à 6000 euros dès le 1er juillet 2021). Il ne faut pas s’attendre à un modèle familial, encore moins à un SUV, mais plutôt à des micro-citadines à l’autonomie plus ou moins correcte pour un usage urbain.

Les meilleures voitures électriques pour moins de 20 000 euros

Les voitures présentées dans ce dossier se situent sous les 20 000 euros, une fois le bonus écologique déduit. Pour certaines, en fonction des finitions et des équipements souhaités, le seuil fatidique peut être dépassé. Les clients sont de plus en plus friands de la location avec option d’achat, un système qui consiste à louer la voiture sur des durées allant de trois à cinq ans, en général, et de payer tous les mois une somme prédéfinie pendant cette durée. Une somme qui peut varier en fonction du premier apport, du kilométrage annuel ou encore de la valeur résiduelle de la voiture.

Fiat 500 3+1

À la fin du contrat de location, deux possibilités s’offriront à vous : racheter la voiture et lever l’option d’achat, ou bien restituer la voiture. Des solutions de financement existent également sans option d’achat, comme la location longue durée par exemple, où il n’y aura pas d’option d’achat en fin de location, seule la restitution sera possible. Nous vous donnerons donc une idée des mensualités pour les autos présentées, tout en sachant qu’elles peuvent très largement varier en fonction des paramètres cités plus haut.

La plus « cossue »

Volkswagen E-Up!

  • Importante autonomie
  • 250 litres de coffre
  • La douceur de conduite

La Volkswagen e-up! a été la première des trois citadines 100 % électriques du groupe Volkswagen à voir le jour. Elle a été lancée en 2013 et disposait, à l’époque, d’une batterie de seulement 18,7 kWh de capacité. Depuis son restylage en 2019, la e-up! a quasiment doublé la taille de sa batterie avec 36,8 kWh et peut parcourir jusqu’à 260 kilomètres d’autonomie avec une seule charge. Son moteur de 83 chevaux et 212 Nm de couple lui permet d’évoluer en ville et sur réseau secondaire avec une certaine aisance.

Des trois modèles, la Volkswagen e-up! est la plus chère parce qu’elle est aussi la plus « cossue ». L’écart de prix n’est pas significatif néanmoins puisqu’elle démarre à partir de 23 740 euros. Avec un bonus de 6410 euros, son prix de départ revient à 17 330 euros. En termes de mensualité, selon les conditions mises en place par Volkswagen, il est possible d’arriver à environ 270 euros par mois pour un modèle avec quelques options.

  • Dimensions : L x l x h : 3,60 m x 1,65 m x 1,49 m
  • Coffre : 250 litres
  • 0 à 100 km/h : 11,9 secondes
  • Consommation : 14,5 à 16,4 kWh/100 km
  • Batterie : garantie 8 ans ou 160 000 km (si capacité inférieure à 70 %)

Pour les pures citadines

7 /10

Smart EQ Fortwo Cabrio

  • Un gabarit idéal en ville
  • Agréable à conduire
  • Une autonomie suffisante pour les trajets quotidiens

Voici sans doute la voiture parfaite pour les pures citadines qui ne s’aventureront jamais en dehors des villes. Même un usage sur le réseau secondaire pourra vous donner des sueurs froides à bord de la Smart EQ Fortwo et sa batterie d’une capacité de seulement 17,5 kWh. Avec environ 120 kilomètres d’autonomie en cycle WLTP et moins de 100 kilomètres en dehors des villes ou par températures négatives, vous avez plutôt intérêt à savoir où vous allez avec.

Stricte deux places, la Smart Fortwo est disponible aussi en version cabriolet moyennant 3300 euros de plus. Son moteur de 82 chevaux et 160 Nm de couple, le même qu’à bord de la Renault Twingo Electric, et son tout petit gabarit, en font une voiture agréable à conduire en milieu urbain.

Depuis son restylage, l’abandon des versions purement thermiques et l’intégration d’un nouvel écran tactile de 8 pouces avec Apple CarPlay et Android Auto, la Smart EQ Fortwo cible clairement les citadins. Il faut compter à partir de 26 750 euros, hors bonus. La Smart est très chère au vu de ses prestations, mais le bonus maximal de 7000 euros permet d’atténuer la douloureuse et de descendre sous les 20 000 euros à 19 750 euros très précisément.

Selon les conditions de Smart, comptez environ 250 euros pour un modèle avec quelques équipements intéressants, sans pour autant avoir une voiture haut de gamme. À noter que la Smart Forfour, avec quatre places et basée sur la Twingo Electric, peut être disponible moyennant 20 600 euros une fois le bonus déduit.

  • Dimensions : L x l x h : 2,69 m x 1,66 m x 1,55 m
  • Coffre : 260 litres
  • 0 à 100 km/h : 11,5 secondes
  • Consommation : 16,6 kWh/100 km
  • Batterie : garantie 8 ans ou 100 000 km (si capacité inférieure à 70 %)

Basique mais premium

8 /10

Fiat 500

  • Agrément et confort
  • Autonomie (42 kWh)
  • Aides à la conduite et info-divertissement très réussis

La nouvelle Fiat 500 est électrique et vient épauler une version thermique vieillissante qui date déjà de 2007. Avec sa batterie de 42 kWh, elle peut atteindre jusqu’à 330 kilomètres d’autonomie sous le cycle WLTP. Son moteur électrique de 118 chevaux et 220 Nm de couple lui octroie un bel agrément avec des performances au-dessus de tous les modèles présentés ici. Une version de 95 chevaux, avec une batterie de 23,7 kWh autorisant une autonomie d’environ 185 kilomètres, viendra compléter le catalogue au printemps 2021.

En termes de prix, la Fiat 500 électrique démarre à partir de 27 500 euros, hors bonus écologique. Avec 7000 euros de bonus, le prix passe à 20 500 euros, soit légèrement au-dessus de notre budget établit, mais cette petite 500 est certainement la plus cossue et la plus aboutie des citadines électriques présentées dans ce dossier.

À ce prix, vous n’aurez pas le droit à la version 3 +1 avec la petite porte arrière droite antagoniste, en option à 2000 euros, ni à la version cabriolet réclamant 3400 euros de plus. La petite version de 95 chevaux sera proposée à partir de 24 500 euros, hors bonus écologique de 6615 euros. Fiat communique sur des offres de financement à partir de 270 euros pour la 500e avec la batterie de 42 kWh et environ 220 euros avec la batterie de 23,7 kWh.

  • Dimensions : L x l x h : 3,63 m x 1,68 m x 1,53 m
  • Coffre : 185 litres
  • 0 à 100 km/h : 9,0 secondes
  • Consommation : 13,8 kWh/100 km
  • Batterie : garantie 8 ans ou 160 000 km

Renault Twingo Electric

La cousine technique de la Smart Forfour a mis du temps à être présentée, puisqu’il aura fallu attendre 2020 pour que la plus populaire des Renault actuelles soit déclinée en version 100 % électrique. La Twingo Electric bénéficie d’une autonomie d’environ 190 kilomètres selon le cycle mixte WLTP et peut se recharger de 0 à 80 % en une heure sur une borne publique de 22 kW. Le moteur électrique distille 83 chevaux et 160 Nm de couple. Il est alimenté par une batterie d’une capacité de 22 kWh.

Plutôt agile, la Renault Twingo Electric est parfaitement à l’aise en ville pour des trajets quotidiens. Sa vitesse maximale limitée à 135 km/h et sa petite batterie n’en font pas une bonne voyageuse, mais ce n’est pas forcément sa vocation première. Il faut compter à partir de 21 350 euros en prix de départ, hors bonus écologique de 5764 euros, et non pas 7000 euros, car il est limité à 27 % du prix de la voiture, ce qui nous amène à un tarif de 15 586 euros. En termes de location, Renault communique sur des offres à partir de 99 euros par mois pour un modèle d’entrée de gamme en finition « Life », il faudra plutôt compter environ 160 euros par mois pour une version milieu de gamme « Zen » correctement équipée.

  • Dimensions : L x l x h : 3,62 m x 1,65 m x 1,54 m
  • Coffre : 240 litres
  • 0 à 100 km/h : 12,9 secondes
  • Consommation : 16 kWh/100 km
  • Batterie : garantie 8 ans ou 160 000 km (si capacité inférieure à 70 %)

Seat Mii Electric

Seat Mii Electric

C’est la première d’une triplette de citadines 100 % électriques très intéressantes du côté du groupe Volkswagen. La Seat Mii Electric partage sa plateforme, sa batterie et son moteur avec les Škoda Citigo e iV et Volkswagen e-up! présentées un peu plus bas. La petite Espagnole à l’accent germanique reçoit une batterie de 36,8 kWh, lui autorisant une autonomie d’environ 260 kilomètres en cycle mixte WLTP. Son champ d’action se limite à la ville avec une vitesse maximale de 130 km/h et une autonomie qui fond comme neige au soleil sur autoroute. Le moteur développe 83 chevaux et 212 Nm de couple.

Concernant les tarifs, la Seat Mii est moins chère que la Volkswagen e-up! et est un peu mieux pourvue en matière d’équipements de série. La Citigo est moins chère, mais moins fournie. Il faut compter à partir de 21 920 euros pour une Mii Electric, moins un bonus de 5918 euros, toujours dans la limite de 27 % du prix. Cela nous donne un prix d’environ 16 000 euros une fois le bonus déduit. Selon les conditions de financement de Seat, il faut compter environ 250 euros par mois pour ce modèle avec quelques options.

  • Dimensions : L x l x h : 3,60 m x 1,65 m x 1,49 m
  • Coffre : 250 litres
  • 0 à 100 km/h : 11,9 secondes
  • Consommation : 14,5 à 16,4 kWh/100 km
  • Batterie : garantie 8 ans ou 160 000 km (si capacité inférieure à 70 %)

Škoda Citigo e iV

Comme énoncé plus haut, la Škoda Citigo e iV partage de nombreux éléments avec les Seat Mii et Volkswagen e-up!, à ceci près qu’elle est légèrement plus accessible, car un peu moins bien équipée de base. Globalement, elle n’a pas grand-chose à envier à ses cousines espagnoles et allemandes, la Tchèque dispose de la même batterie de 36,8 kWh permettant de parcourir environ 260 kilomètres avec une seule charge. Le moteur développe là aussi 83 chevaux et 212 Nm de couple.

La voiture n’est plus disponible au catalogue du constructeur en France, alors qu’elle a été introduite il y a seulement un peu plus d’un an. La marque explique que le quota de véhicule attribué pour l’Europe a été écoulé l’année dernière. Contacté par nos soins, Škoda nous a précisé que la Citigo e iV ne reviendra pas en France en 2021, ni même après d’ailleurs. La firme tchèque va écouler les derniers exemplaires en Allemagne et en Norvège, avant de laisser le champ libre aux Volkswagen e-up! et Seat Mii.

Il reste néanmoins quelques modèles disponibles neufs en stock à l’heure où nous écrivons ces lignes. Avant sa disparition du catalogue, la voiture était affichée à 21 600 euros. Avec un bonus de 5832 euros, son prix revenait à seulement 15 768 euros. Pas mal pour une voiture électrique neuve.

  • Dimensions : L x l x h : 3,60 m x 1,65 m x 1,49 m
  • Coffre : 250 litres
  • 0 à 100 km/h : 11,9 secondes
  • Consommation : 14,5 à 16,4 kWh/100 km
  • Batterie : garantie 8 ans ou 160 000 km (si capacité inférieure à 70 %)

Leave a Comment