Prise en main du Microsoft Surface Duo : l’étrange smartphone arrive en France

Introduction

Plusieurs mois après avoir été lancé aux Etats-Unis et signé le retour de Microsoft sur le marché des smartphones, le Surface Duo arrive enfin en France le 18 février. Nous avons pu avoir une première approche de cet appareil aussi original dans son design que sa proposition.

Microsoft Surface Duo

Le Microsoft Surface Duo // Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Il est enfin là ! Près d’un an et demi après sa présentation officielle à New York fin 2019, plusieurs mois après un lancement en demi-teinte aux États-Unis, le Surface Duo s’attaque au reste du monde.

Microsoft a officialisé sa date de sortie. Il faudra attendre le 18 février pour tenir en main le smartphone à double écran siglé de l’emblématique logo maison. Avant de voir ce qu’il a réellement sous son double capot, nous avons pu avoir un premier aperçu de l’étrange appareil qui signe le retour de la firme sur le marché du smartphone.

Fiche technique du Microsoft Surface Duo

Modèle Microsoft Surface Duo
Taille d’écran 5.6 pouces, 5.6 pouces
Définition 1800 x 1350 pixels
Technologie OLED
SoC Snapdragon 855
Mémoire vive (RAM) 6 Go
Mémoire interne (flash) 128 Go, 256 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 11 Mpx
Appareil photo (frontal)
Enregistrement vidéo [email protected] IPS
5G Non
NFC Inconnu
Batterie 3577 mAh
Dimensions x x mm
Fiche produit
Voir le test

Un design fin et léger

Dans la catégorie des smartphones pliables, le Surface Duo est un appareil à part. Tout d’abord parce que, quand il est replié, si vous ne savez pas qu’il s’agit d’un smartphone, vous ne pouvez le deviner. Aucun écran extérieur, aucun espace de notification ou même appareil photo apparent. La seule chose que l’on distingue, c’est le logo Microsoft, un port USB-C sur la tranche inférieure, des boutons pour le volume et la mise en route sur le côté. En portant le regard un peu plus précisément, on distingue le slot pour une carte SIM, qui pourrait éventuellement être un espace de stockage supplémentaire aux 256 Go embarqués.

Mais c’est bel et bien un appareil pour téléphoner tournant sous Android, mais avec une surcouche… Microsoft 365 ! Voilà bien une première originalité qui mérite qu’on s’attarde sur la bête.

Première surprise : le Surface Duo est bien plus fin qu’on ne pouvait s’y attendre. Microsoft annonce même qu’il est le smartphone le plus fin quand il est ouvert totalement (4,8 mm). Refermé, l’appareil n’est pas bien épais pour autant (9,9 mm au niveau de la charnière). Il a aussi pour lui d’être plutôt léger avec un poids bien réparti (250 g).

Microsoft Surface Duo

Le Microsoft Surface Duo // Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Le tout le rend assez agréable à tenir en main, car, de plus, ses dimensions sont assez compactées (plié : 145,2 x 93,3 mm — déplié : 145,2 x 186,9 mm). Pour les plus âgés, le format fermé n’est pas sans rappeler le gabarit rectangulaire et large des Palm Pilot d’antan. Sa finesse permet de le glisser aussi aisément dans une poche de pantalon.

La charnière est solide avec deux points de jonction en haut et en bas qui permettent notamment de faire passer tous les câbles. Point fort de cette charnière : elle tourne à 360°. Le Surface Duo peut aussi s’offrir plusieurs positions d’usage : totalement à plat, replié dos à dos, ouvert à 90° pour être posé, en format tente, etc.

Deux écrans plutôt qu’un seul plié

Ici pas de taille d’écran extérieur ou intérieur. Le Surface Duo est un smartphone bien particulier aussi pour cela. Quand il est fermé, il a vraiment de mini-PC portable de poche, de Nintendo DS si vous préférez. L’ouverture est simple, tout en étant assez résistante et solide. Pour le déverrouiller, Microsoft a opté pour un code PIN, un schéma ou bien un lecteur d’empreinte sur la tranche, assez discrètement noyé dans le design, mais très réactif.

Nous voilà ensuite face aux deux écrans. Le Surface Duo a fait le choix de deux dalles Amoled PixelSense Fusion de 5,6 pouces (1800 x 1350p, 401 ppp) reliées par une charnière et non d’un seul écran qui se plie en deux. C’est un choix autant esthétique (la rainure se voit de fait clairement) que pratique. Le smartphone sert avant tout à afficher deux contenus distincts, liés ou non à votre activité (par exemple, votre boîte de réception Outlook d’un côté, le mail en lecture de l’autre).

Écrans Microsoft Surface Duo

Les deux écrans du Microsoft Surface Duo // Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Microsoft n’a qu’un mot à la bouche pour son produit : productivité. Et on imagine sans peine le double usage permanent, plus que l’affichage d’un seul contenu de type vidéo sur la surface globale de 8,1 pouces en verre Gorilla Glass (2700 x 1800p) qui serait coupé au centre par la charnière.

Mais s’il y a une chose qui nous laisse un peu sceptiques de prime abord, ce sont les bordures. Elles sont assez massives en haut et en bas de chaque écran alors que nettement plus fines sur les côtés. Sur l’écran de droite, la bordure abrite le seul capteur photo de l’appareil, un écouteur pour les appels et le flash. Sur la partie de gauche, on trouve un haut-parleur mono tout en haut, dans la tranche. Deux micros existent, mais on les cherche toujours tellement ils sont bien cachés.

Le Surface Duo peut se voir adjoindre un stylet Surface en option (tous modèles compatibles) pour écrire, dessiner ou interagir. Et il faut bien avouer que l’usage tombe sous le sens, comme c’est le cas sur les tablettes Surface dont il miniaturise clairement l’usage. Le smartphone se tient comme un carnet et on a envie d’écrire dessus. Ça tombe bien, il est fait pour ça ! Dommage que cela vienne s’ajouter à la facture. Mais, à la différence d’un Samsung Galaxy Note, aucun espace n’a été prévu pour l’insérer dans le châssis.

La vidéo privilégiée à la photo

Si le Surface Duo a l’air capable de beaucoup de choses, la photo ne paraît pas en faire partie. On ne trouve donc qu’un seul capteur (11 mégapixels, f/2.0), promis adaptatif par Microsoft. Il restera à savoir ce que cela signifie vraiment. Car, pour l’utiliser en mode selfie ou en appareil photo classique, il va falloir faire preuve de dextérité tant la pratique n’est pas classique. Quand il est replié avec les écrans dos à dos, le Surface Duo n’active qu’un seul des deux côtés à la fois en double tapant dessus. Vous pourrez alors choisir de mettre le capteur photo face à vous ou face à votre sujet pour le photographier, avec un champ de vision loin d’enflammer les foules (84° en diagonale – sic), mais le soutien de l’IA pour optimiser le tout.

Le Surface Duo propose un zoom super résolution et un super zoom numérique x7, le HDR et la détection de scène dynamique même en basse lumière. C’est en vidéo qu’il paraît le plus prometteur, capable d’enregistrer jusqu’en 4K à 60 fps (mode HDR disponible), en slow-motion en 1080p jusqu’à 240 FPS. Il est évidemment taillé pour optimiser aussi vos visioconférences avec Microsoft Teams ou Skype et vous filmer en 1080p/30fps.

De l’efficacité à l’intérieur plus que de la puissance

À l’intérieur, la firme de Redmond a choisi de ne pas faire la course à l’armement à la différence des principaux acteurs du secteur. Forcément, avec un appareil dévoilé en 2019 et sorti l’an dernier aux États-Unis, on trouve à l’intérieur un Snapdragon 855 de Qualcomm, un SoC un peu vieillot à l’heure actuelle, mais « optimisé pour l’expérience sur deux écrans », promet Microsoft.

Il s’accompagne de 6 Go de RAM et d’un stockage UFS 3.0 de 128 ou 256 Go. Côté autonomie, le Surface Duo annonce jusqu’à 15 h en lecture vidéo, jusqu’à 27 h en communication. On verra combien de temps il tient en travaillant, son atout principal. Pour cela, il s’appuie sur une double batterie de 3577 mAh qui se recharge à l’aide d’un bloc d’alimentation de 18 W fourni.

Microsoft Surface Duo

Le Microsoft Surface Duo vu de côté // Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Il tourne sous Android 10 avec les applications Google essentielles (Chrome, Maps, YouTube…) et toute la suite Microsoft 365 intégrée (Office, ToDo, Teams, OneDrive, LinkedIn…) avec le cloud Microsoft en soutien pour récupérer favoris et documents. Edge est d’ailleurs le navigateur par défaut dans la barre de raccourcis sur l’écran. Pour le reste, ce sont les automatismes d’Android qui reviennent à la charge, notamment les gestes intuitifs pour naviguer sur les écrans ou encore vos apps préférées via le Play Store.

Le Surface Duo peut se connecter facilement à un PC Windows 10 via la fonction « Lien avec Windows » pour récupérer vos messages et applications, ou à tout autre produit de la gamme Surface, écouteurs compris. Il peut aussi se voir adjoindre tout autre appareil en Bluetooth, même les manettes de jeux pour profiter du Xbox Game Pass Ultimate et jouer en cloud gaming.

Surface Duo, pour quoi faire ?

De notre première prise en main, déjà une certitude : le Surface Duo se présente davantage comme un smartphone à double écran pouvant se refermer façon Nintendo DS que comme un smartphone pliable à l’image des Samsung Galaxy Z Fold 2 ou Huawei Mate Xs et autres appareils de la même catégorie. Vous pourrez faire plein de choses, de la navigation au visionnage de vidéo, en passant par le jeu mobile ou la consultation de vos emails.

On n’a aucun mal à entrevoir ses possibilités en productivité tellement il est pensé pour le travail sur le fond (les apps) et la forme (son design), notamment lorsque l’un des deux écrans se mue en clavier quand le second affiche un document. Un atout pour la vie professionnelle, mais quid du quotidien ? Nous allons passer quelques jours en sa compagnie pour juger de ses capacités à devenir un fidèle compagnon de nos vies connectées ou non.

Prix et disponibilité du Microsoft Surface Duo

Le Microsoft Surface Duo sera disponible en France le 18 février prochain au prix de 1 549 euros (6 Go de RAM et 256 Go de stockage) ou 1649 euros (6 Go de RAM et 256 Go de stockage). Il sera en vente sur le Microsoft Store ainsi que chez Fnac-Darty.

Leave a Comment