Facebook travaillerait sur sa propre smartwatch

Le marché du wearable et plus précisément des smartwatches représente aujourd’hui des sommes colossales. Les géants de la tech sont déjà positionnés. Un autre pourrait vouloir sa part du gâteau.

Quand on pense aux smartwatches, on pense immédiatement à des marques comme Apple et son Apple Watch, Google avec son système d’exploitation Wear OS ainsi que des fabricants, Garmin, Fossil, Samsung, Suunto, etc. La concurrence est rude, même si les ventes sont dominées par la marque à la pomme. Cela n’empêche pas Facebook, semble-t-il, de lorgner sur ce marché.

Facebook travaillerait sur sa propre smartwatch

Si Facebook a connu d’énormes succès avec ses produits logiciels, il faut bien admettre que la firme de Menlo Park a plutôt connu des échecs avec le hardware. Le géant américain a plus d’une fois tenté l’expérience, avec les smartphones notamment, mais le pari ne fut jamais payant. L’entreprise a aussi tenté de proposer ses propres smart display, ce qui aurait pu fonctionner mais avec un réseau social régulièrement au centre de tourmentes quant à des problèmes de respect de la vie privée, on comprend assez facilement la réticence du grand public à installer un tel appareil dans leur intérieur.

Cela étant dit, il semblerait que Facebook soit de nouveau prêt à tenter l’aventure. En effet, selon un rapport de The Information, le géant travaillerait actuellement à la conception de sa propre smartwatch. Celle-ci devrait logiquement embarquer nombre de services de Facebook et fonctionnerait grâce à une connexion cellulaire. Autrement dit, elle n’aurait pas besoin de smartphone pour fonctionner.

Un appareil sous Android et vendu pratiquement sans marge ?

Il sera aussi possible pour les utilisateurs d’envoyer et recevoir des messages de Messenger et WhatsApp. Les fonctionnalités de santé ne seront pas non plus oubliées et l’appareil pourra par exemple se connecter à des services comme Peloton. À noter, et c’est assez important, Facebook utiliserait une version spécifique du système d’exploitation de Google Android et non pas l’OS dédié à ce genre d’appareils qu’est Wear OS.

Une fois encore, avec les problèmes de respect de la vie privée qui semblent coller à la peau de Facebook, il est assez difficile d’imaginer combien de personnes pourraient être enclines à voir tant de données si personnelles – mouvement, santé, etc – partagées avec l’entreprise. Cela étant dit, le rapport précise aussi que la firme de Menlo Park aurait l’intention de vendre sa smartwatch à un tarif très proche de son coût de production. Il est donc envisageable que le tarif abordable de l’appareil puisse convaincre. À suivre !

Leave a Comment