Facebook développerait sa propre alternative à Clubhouse

Régulièrement, un service ou une application voit sa popularité exploser de manière très soudaine. C’est le cas depuis peu de Clubhouse. Et comme à l’accoutumée, la concurrence veut sa part du gâteau.

À moins de vivre déconnecté depuis quelques semaines, vous avez très certainement déjà entendu parler de la plate-forme Clubhouse, qui remet au goût du jour, si l’on peut dire, les salons de discussion purement audio. La popularité de l’application a littéralement explosé. Et cette réussite fait des envieux. Notamment du côté de Facebook qui développerait actuellement sa propre solution alternative.

Facebook travaille sur son alternative à Clubhouse

Il y a une nouvelle plate-forme de media sociale qui cartonne ces derniers temps, Clubhouse. Difficile de passer à côté ces derniers temps et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle attire du monde, énormément de monde. À tel point que, selon le New York Times, Facebook voudrait récupérer sa (grosse) part du gâteau en construisant un service interne très similaire.

Preuve que la réussite du service intéresse

Pour celles et ceux qui auraient entendu parler de Clubhouse sans pour autant savoir précisément de quoi il est question, voyez cela vraiment comme des salons de discussions en direct mais au lieu d’échanger à l’écrit, tout se fait de manière purement orale. Ce qui rend les choses un peu plus personnelles et, étrangement, bien moins brouillonnes et frustrantes.

Les gens peuvent créer ou rejoindre des salons dans lesquels se tiennent des discussions sur des sujets aussi divers que variés. En un sens, le fonctionnement est assez similaire à un système de type podcast dans lequel l’hôte peut inviter quiconque à participer à la discussion tandis que les spectateurs peuvent venir tendre l’oreille. C’est un concept intéressant, un concept que Twitter développe d’ailleurs lui aussi avec sa fonctionnalité Spaces.

À l’heure actuelle, Clubhouse n’est accessible qu’aux utilisateurs iOS et sur invitation uniquement mais il ne fait aucun doute que le système s’ouvrira rapidement. Nul ne sait quand Facebook a l’intention de lancer son alternative. Encore un peu de patience.

Leave a Comment